La tresse, Lætitia Colombani

Ce roman est à mettre entre toutes les mains pour la simple et bonne raison qu’il amène le lecteur à réfléchir sur le sort réservé à la gente féminine. Il voyage sur plusieurs continents et découvre les combats de trois femmes dont il suit l’histoire à tour de rôle. Smita, Giulia et Sarah. Trois destins qu’à priori rien ne lie. La première vit en Inde, appartient à la caste des Intouchables et ne peut se résoudre à ce que sa fille nettoie les latrines du village jusqu’à la fin de ses jours. La deuxième est sicilienne et reprend les rênes de l’entreprise familiale suite à l’accident de son père ; la dernière mène une brillante carrière d’avocate au Québec et voit ce qu’elle a construit menacer de s’écrouler en apprenant qu’elle est gravement malade.

Le roman de Lætitia Colombani regroupe trois destins gravitant autour d’un même thème : celui des violences faites aux femmes, de leur place dans la société, des pressions sociales et religieuses qu’elles subissent depuis des générations. Le poids des traditions est si fort en Inde que les Intouchables ne peuvent aspirer à une vie meilleure et les traitements qu’endurent Smita au quotidien sont d’autant plus révoltants qu’en se soulevant contre un destin tout tracé, la jeune femme risque sa vie et celle de sa famille. Giulia et Sarah sont aussi la cible de discriminations et même si la violence prend des formes plus insidieuses en Occident, elle n’en demeure pas moins humiliante. Chacune à sa manière défie les obstacles liés à sa condition de femme. Elles ne le savent pas mais leurs destins sont unis par une force de caractère et une opiniâtreté qui les conduisent à refuser la fatalité et le sort qui leur est réservé.

A une époque où le repli sur soi est devenu une philosophie de vie, il est bon de rappeler que chaque acte peut avoir des répercussions à l’autre bout du monde. Le concept de la tresse, à la fois parabole et réalité, illustre à quel point nous restons liés les uns aux autres, même si des milliers de kilomètres nous séparent. Lætitia Colombani semble s’être inspirée d’un récit mythologique pour créer des protagonistes remarquablement courageux et volontaires qui tout en puisant leur force dans l’attribut féminin le plus sensuel, sont étonnamment reliés par un fil aussi ténu et solide qu’un cheveu. Les parcours tumultueux de ces trois femmes inspirantes, issues de nationalité et de culture différentes, nous font prendre conscience que le poids des traditions et des discriminations ne décourage pas les femmes de se battre pour acquérir et préserver des droits. Ce roman résolument féministe et emprunt d’humanité bouleverse autant par la violence de son récit que par l’énergie positive qu’il dégage.

FiveStars1-300x60

 

 

Publicités

3 réflexions sur “La tresse, Lætitia Colombani

  1. unfilalapage dit :

    Je vois ce livre de partout en ce moment, mais quand je dis partout c’est partout, une invasion !
    Alors je vais passer à côté, j’ai été écœurée 😦 et puis les avis sont très divergents. Je sens que ce roman n’est pas fait pour moi. Tant pis !

    J'aime

    • mangoandshamallow dit :

      C’est dommage de passer à côté parce qu’il est magnifique. Un peu court certes mais il n’y a pas besoin de plus pour transmettre des émotions. Il raconte des parcours de vie touchants, surtout ceux de Smita et Sarah qui m’ont pris aux tripes (j’ai été témoin de ce que vit Sarah, de très près même, à deux reprises). Tu n’auras peut-être pas un coup de cœur comme moi mais je te le recommande 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. bibliblogueuse dit :

    Ce roman semble avoir un succès considérable, et je ne l’ai pas encore lu. Dans le même esprit, je trouve qu’un autre best-seller évoque la condition féminine (mais seulement en Italie) sur une soixantaine d’années, c’est l’Amie prodigieuse d’Elena Ferrante. Je ne sais pas si tu l’as lu mais ce roman pourrait te plaire. Quant à moi, je vais noter La tresse dans ma liste de possibles, merci pour ta critique !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s