Il était un secret, Kathryn Hugues

iletaitunsecret

Le premier livre de Kathryn Hugues m’avait tellement ému que je me suis empressée de plonger dans son nouveau récit. J’éprouve généralement un vif intérêt pour les romans qui alternent les époques et l’auteure se fait encore le plaisir de nous immerger dans des parcours de vie renfermant des secrets inavouables. Imaginez que vous deviez passer sous silence des événements d’une telle gravité qu’ils pourraient chambouler votre vie à jamais et vous faire perdre la confiance de ceux que vous sont chers. Or, l’information que vous avez maintenue confidentielle pendant près de 40 ans s’est révélée vitale pour une personne qui méritait d’être protégée et ignore tout de ce qui a été fait pour la préserver. Nul n’ignore que le poids des années et des drames du passé peut s’avérer lourd de conséquences pour les générations suivantes qui exigeront alors des réponses.

A la mort de sa mère, Beth découvre une coupure de presse relatant d’un tragique accident de la route survenu l’année de sa naissance. Pour quelle raison la gardait-elle à l’abri des regards ? Beth qui ignore tout de son père, désespère aussi de connaître un jour son identité puisque Mary a quitté ce monde en emportant son plus grand secret. L’orpheline va néanmoins remuer ciel et terre pour trouver des réponses à ses questions et peut-être, insuffler de l’espoir à sa vie récemment marquée par la perte d’un être cher.

Le roman s’articule notamment autour d’une escapade entre amis ayant tourné au drame. Si peu connaissent l’intégralité de l’histoire qui s’est précisément déroulée en 1976, tout le monde se souvient parfaitement du jour où les habitués du Taverners ne sont pas sortis indemnes de l’accident. Une jeune femme marquée par le chagrin a également eu la surprise de trouver un nouveau né devant sa porte. Quel lien pouvons-nous établir avec le présent ? A vous de le découvrir. Je n’ai nullement l’intention de vous gâcher le plaisir d’apprendre page après page les secrets qui unissent les rescapés du drame et leurs conséquences sur les générations qui ont suivi.

Kathryn Hugues parvient à dépeindre des comportements répréhensibles sans pour autant y porter le moindre jugement. Le lecteur peut ainsi laisser libre cours à sa subjectivité et interpréter les réactions des protagonistes en se fiant à sa sensibilité et ses valeurs. L’auteure n’a pas accordé un soin particulier à la psychologie de ses personnages mais le but étant de se laisser porter par les rebondissements de l’intrigue, nous lui pardonnerons volontiers de ne pas avoir mis davantage l’accent sur leur évolution. Le lecteur ne cachera certainement pas sa joie de constater qu’il n’y trouvera ni rédemption miraculeuse ni guérisons précipitées de blessures émotionnelles profondes. Le récit respire l’authenticité pour la simple raison que les protagonistes avancent tant bien que mal en portant le poids du passé sur leurs épaules. Tous se révèlent indispensables, qu’ils émeuvent aux larmes ou agacent au plus haut point, pour nous guider progressivement vers le secret qui pourrait bien chambouler la vie de bon nombre d’entre eux.

Le premier roman de Kathryn Hugues m’a touché en plein cœur, au point que je n’avais de cesse de graver chaque moment de lecture dans ma mémoire. Une fois la dernière page tournée, je n’ai pu m’empêcher de comparer « Il était un secret » avec son prédécesseur et même si le plaisir de redécouvrir la plume de l’auteure et de me laisser porter par des parcours de vie tourmentés s’est révélé intact, il m’a paru évident que je n’avais pas éprouvé la même fébrilité que plusieurs mois auparavant. Les secrets ne demandaient qu’à être révélés mais je ne saurais expliquer les raisons pour lesquelles je n’ai pas revécu la même expérience de lecture.

« Il était un secret » nous emporte toutefois dans une valse d’émotions où des protagonistes touchants d’authenticité mènent la danse. Le choix de révéler ou de taire à jamais un secret vieux de 40 ans est délicat dans la mesure où il donne  lieu à des conséquences irréversibles. Les personnages sont amenés à traverser des épreuves déchirantes, sans se douter qu’ils rencontreront amour et espoir au bout du chemin. Existe t’il hymne à la vie plus vibrant ?

fourstars1

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s