Les bougies de Charroux

J’aime envelopper mon intérieur d’une ambiance réconfortante quand je rentre chez moi et c’est la raison pour laquelle j’ai pris l’habitude d’allumer une bougie chaque soir, peu importe la saison. Quand leurs mèches ne brûlent pas dans l’obscurité de mon salon, les bougies apportent une touche de décoration à mon intérieur. Je reste néanmoins exigeante dans mes achats puisqu’en se consumant, elles dégagent la plupart du temps des émanations toxiques. La bougie la plus naturelle est source de pollution mais il est possible de limiter les dégâts en veillant à sa composition et en respectant certaines précautions d’utilisation.

J’étais curieuse de découvrir la marque Yankee Candle mais je ne suis pas certaine de renouveler l’expérience. Leurs bougies ont une odeur tellement chimique que je ressens immanquablement une légère sensation de brûlure au niveau des muqueuses du nez. Il m’est impossible de les laisser brûler plus d’une demi-heure sans éprouver une gêne. Je me suis alors tournée vers les bougies de Charroux pour plusieurs raisons.

Composition 

Elles sont avant tout des bougies artisanales puisqu’elles sont fabriquées au sein d’une entreprise familiale implantée dans un village auvergnat. Elles sont aussi les seules bougies françaises à ce jour à être labellisées RAL, une certification garantissant que leur combustion ne produit ni suie ni fumée noire. Les bougies de Charroux sont certes fabriquées à base de paraffine qui n’est autre qu’un déchet de pétrole. Le choix de cette cire dans la composition des bougies est fortement contesté puisqu’elle est connue pour dégager des substances toxiques. Seulement, qu’en est-il réellement ?

Certaines cires ne sont effectivement pas contrôlées et peuvent diffuser du toluène, du benzène et du formaldéhyde, réputées pour être cancérigènes. Toute cire de mauvaise qualité dégage des émanations nocives pour la santé et les bougies bon marché restent les plus concernées. Tout dépend de la qualité de la paraffine et celle utilisée dans les bougies de Charroux répond à des normes pour ne donner lieu à aucune émanation de produits toxiques et de fumée noire. Leurs matières premières ont été épurées et la diffusion des composés organiques est minime pour préserver au maximum la qualité de l’air de nos intérieurs. En revanche, les bougies de Charroux sont fabriquées à base de parfums de synthèse. Leur composition est certes moins chimique que celle de sa concurrente américaine mais ce n’est pas une raison pour les laisser brûler pendant des heures. Il est effectivement préférable qu’une bougie, même naturelle, ne se consume pas plus de deux heures consécutives.

Fragrances

Je me suis instinctivement tournée vers une famille olfactive que j’affectionne pendant la saison hivernale. Je n’ai fait l’expérience que de trois références à ce jour mais j’ai l’impression que leurs fragrances sont peu complexes. Je me suis souvent procurée des bougies qui dégageaient des senteurs plus recherchées. La simplicité des parfums utilisées par la fabrique de Charroux n’est pas pour me déplaire dans la mesure où elles nous sont familières et renvoient à un ingrédient bien précis (vanille, amande, chocolat …).

MARRON GOURMAND

♡ ♡ Marron gourmand (grand format)

Je ne m’attendais pas à une fragrance aussi sucrée mais j’ai été ravie d’être immédiatement transportée dans mes souvenirs d’enfance, à une époque où je me régalais de la plus célèbre crème de marron ardéchoise. Sa senteur gourmande est toutefois très discrète puisqu’il m’a fallu m’approcher au plus près de la bougie pour la reconnaître. Ne vous attendez donc pas à revivre la sensation de croquer dans un marron glacé.

MIEL

♡ ♡ ♡ ♡ Miel (moyen format)

Sa fragrance délicieusement sucrée m’a donné l’impression de sentir un pot de miel de fleurs. Elle a progressivement embaumé mon salon d’une irrésistible odeur de pâtisseries sucrées au miel. Cette bougie dégage une fragrance assez puissante qui n’est toutefois pas « écœurante ».

L'ORIENTALE

♡ ♡ ♡ ♡ ♡ L’orientale (moyen format)

Ne vous fiez pas à son nom qui suggère inévitablement des senteurs épicées. En réalité, la bougie dégage des notes vanillées chaleureuses qui n’ont rien d’une vanille gourmande. Son odeur poudrée m’a instantanément évoqué la fragrance d’un parfum féminin que j’affectionne particulièrement. J’y ai effectivement retrouvé les notes vanillées et caramélisées d’ « Angel » (l’eau de toilette) de Thierry Mugler. On aime ou on n’aime pas mais cette bougie est à mes yeux, une valeur sûre pour parfumer n’importe quelle pièce de la maison (salon, salle de bain …).

Combustion et diffusion 

Certaines fragrances sont plus puissantes que d’autres et celles qui sont particulièrement discrètes comme « Marron gourmand » se diffusent mal. J’ai utilisé cette bougie pour parfumer mon salon mais il aurait été probablement judicieux de la disposer dans un espace plus réduit. De manière générale, je vous conseille de sentir les bougies en magasin (il est plus facile d’identifier si un parfum est un peu trop entêtant ) ou de lire les avis des utilisateurs sur le Net à propos des références qui ont attiré votre attention.

La combustion de la cire n’est pas optimale. J’ai remarqué qu’après avoir fait brûler la bougie pendant deux heures (j’en profite pour vous rappeler que c’est la durée maximum autorisée avant de renouveler l’air de la pièce), la surface de la cire n’a pas intégralement fondu. Chaque utilisation creuse davantage la cire, ce qui laisse à penser que la matière restante sera probablement gaspillée.

Bilan

J’ai été conquise par les fragrances discrètes des bougies de Charroux. Je n’aime pas les odeurs entêtantes qui agressent les narines et saturent l’air de composants polluants. Je n’ose imaginer la qualité de l’air de mon intérieur après deux heures de combustion d’une bougie Yankee Candle ! J’avais aéré la pièce pendant vingt minutes tant les muqueuses de mon nez étaient en feu. Je les utilise donc avec grande modération pour ne pas ressentir tous ces désagréments. Je n’éprouve pas une telle gêne avec les bougies de Charroux, même si je ne m’aventurerai pas à les laisser brûler trop longtemps.

Leur rapport qualité-prix serait excellent si les frais de port étaient moins élevés (8 ou 10 euros la bougie, selon le format et sans compter la livraison), la combustion est lente et la diffusion du parfum, bien dosée. J’ai l’intention d’en commander d’autres quand arriveront les beaux jours. Leurs notes seront inévitablement fruitées ou fleuries pour donner un avant-goût de la période estivale.

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Les bougies de Charroux

  1. Corentine dit :

    Je suis aussi très bougies, j’en ai une dizaine dans mon salon ^^
    J’essaye de m’orienter vers des marques « naturelles ». J’ai testé les Durance, mais je leur préfère les parfums d’ambiance. Les Yankee Candle, j’adore leurs parfums ultra-sucrés mais qui se diffusent très très mal (je laisse simplement la bougie ouverte c’est plus efficace ^^), leur compo n’est malheureusement pas tip top comme tu dis.
    Les Parks sont naturelles mais ne sentent pas très fort.
    Bref, je n’ai toujours pas trouvé la bougie parfaite qui allie une composition clean et une diffusion optimale.

    Aimé par 1 personne

    • mangoandshamallow dit :

      J’en ai aussi quelques-unes chez moi que je dispose dans le salon, la salle de bain ou la chambre au gré de mes envies. Parmi elles, j’adore la bougie « Chocolat Chaud » qui porte bien son nom (marque « La française »).

      Je préfère aussi les parfums d’ambiance de Durance à leurs bougies. Par contre, je serais curieuse de savoir quelles bougies Yankee Candle tu as en ta possession. Je m’étais achetée « Christmas Cookie » et « Strawberry Buttercream » en fin d’année et leurs parfums entêtants n’ont pas tardé à embaucher mon salon. Tellement que mon nez n’a pas supporté qu’elles brûlent plus de trois quarts d’heure. Les tiennes ont certainement des fragrances moins puissantes pour qu’elles ne se diffusent pas aussi bien …

      Sinon, je n’ai pas non plus déniché La bougie parfaite mais celles de Charroux restent un bon compromis entre composition tout à fait correcte et senteurs agréables. Au cas où, sache qu’il y a une boutique dans le quartier Saint-Jean 😉

      J'aime

    • mangoandshamallow dit :

      Bienvenue au club des amateurs de bougies ! Je ne les aime pas autant que les huiles essentielles mais j’adore en faire brûler une chaque soir (surtout en hiver). C’est un petit rituel quand je rentre chez moi après le boulot et la séance de sport. J’avoue ne jamais avoir entendu parler de la marque Dyptique. Je me suis déjà procurée des bougies La Française, Durance, Yankee Candle … mais jamais celles-ci. Quelles senteurs pourrais-tu nous conseiller ? 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s