Les origines et traditions de Noël #2

  • L’Avent

La période de l’Avent est conçue comme une période de préparation spirituelle à l’arrivée du Seigneur. Il débute le dimanche le plus proche du jour de la Saint-André (le 30 novembre) et s’étend sur quatre semaines. Selon le calendrier grégorien, L’Avent commence donc au plus tôt le 27 novembre et au plus tard, le 3 décembre pour se terminer immanquablement le 24 décembre. Dans la tradition chrétienne, la couronne de l’Avent symbolise le retour du Christ. L’histoire raconte qu’elle aurait été inventée en 1839 dans un orphelinat d’Hambourg (Allemagne) par le pasteur Heinrich Wichern. Il a lancé cette tradition dans le but de contenir l’impatience des enfants dont il avait la charge en fabriquant une couronne de bois ornée de 19 petits cierges rouges et 4 grands cierges blancs. Le pasteur en allumait une chaque matin jusqu’au jour de Noël.

La constitution de la couronne de l’Avent a évolué avec le temps puisqu’elle est aujourd’hui conçue à base de branches de laurier, de houx, de gui, de pommes de pin et de rubans de couleur. Elle ne comporte aussi que 4 grandes bougies. La tradition veut que chacune d’entre elles soit allumée chaque semaine précédant Noël . Dans la plupart des pays, la couronne est décorée de bougies rouges mais certains ont leurs propres coutumes. En Autriche, elles sont violettes et symbolisent la pénitence alors qu’en Suède, leur couleur blanche renvoie à l’image de pureté.

La tradition du calendrier de l’Avent trouve aussi ses origines dans l’Allemagne du XIX ème siècle. Certaines familles protestantes ont eu pour coutume pendant vingt quatre jours d’accrocher une image pieuse comportant une phrase de l’Évangile. Le calendrier de l’Avent n’était alors présent qu’en Allemagne et en Alsace. En 1920, les premiers calendriers commerciaux ont fait leur apparition partout en France mais il a fallu attendre 1958 pour se procurer celui que nous connaissons aujourd’hui. L’immense majorité ne correspond pas exactement au temps de l’Avent mais certains qui sont plus puristes, affichent un nombre de jours variant entre 22 et 28 selon la période de l’Avent. Les marchés de Noël ont lieu pendant les quatre semaines de l’Avent. Cette tradition plus ancienne remonte au XIV ème siècle en Allemagne sous l’appellation de marché de Saint-Nicolas.

  • La crèche de Noël

Selon l’Evangile de Luc, Marie aurait déposé Jésus dans la crèche d’une grotte aménagée en étable (il en existait beaucoup en Palestine). L’invention de la crèche de Noël est traditionnellement attribuée à Saint-François d’Assise dans la mesure où ce religieux catholique d’origine italienne aurait crée la première crèche en 1223 en faisant incarner les personnages de la Nativité par les habitants de la ville de Grecchio. La coutume s’est ensuite répandue tout en remplaçant progressivement les personnes par des figurines en terre cuite ou en plâtre. Les jésuites ont été à l’origine des premières crèches en modèles réduits. Les crèches qui se rapprochent le plus de celles que nous connaissons aujourd’hui sont apparues dans les églises du XVI ème siècle. Les aristocrates napolitains ont lancé la coutume des crèches familiales au XVII ème siècle et les partisans de la Révolution française interdisant leur présence dans les lieux publics, le peuple a alors décidé d’en installer une chez lui.

  • Saint-Nicolas et Père Fouettard 

Saint Nicolas, saint patron et protecteur des enfants, est fêté tous les 6 décembre (date de sa mort) dans l’Est, le Nord de la France et d’autres pays européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Pays-Bas …). Il distribue du pain d’épice et des oranges aux enfants sages et se voit remettre les clés de la ville par le maire. Le personnage serait inspiré de Nicolas Myre, un évêque d’Asie Mineure du IV ème siècle, qui était réputé pour sa générosité. Il aurait effectivement donné de l’argent à des jeunes filles issues d’un milieu très modeste pour qu’elles puissent avoir une dot et se marier et sauvé de la tempête un bateau apportant du blé dans la ville de Myre. Le Père Fouettard accompagne Saint-Nicolas pour punir les enfants qui n’ont pas été sages pendant l’année. Son origine remonte au règne de Charles Quint puisque les habitants de la ville de Metz ont brûlé un mannequin à l’effigie de l’empereur en le surnommant Père Fouettard.

  • Le Père Noël

Un personnage ressemblant au Père Noel était présenté comme le valet de Saint-Nicolas dans les pays de tradition germanique. Aux Etats-Unis, la première évocation au symbole le plus mythique de Noël date seulement du XIX ème siècle. En 1822, le pasteur Clement Clark Moore avait présenté Saint-Nicolas comme un lutin souriant, bien en chair et fumant la pipe dans un poème intitulé « A visit from St Nicholas ». Il distribuait déjà des cadeaux en parcourant le monde sur un traîneau mais ne portait pas encore le nom de Père Noël . L’image du personnage jovial vêtu du costume rouge et blanc ne s’est popularisée qu’en 1931 grâce au dessinateur Haddon Sundblom qui s’en est alors servi pour illustrer une campagne publicitaire de Coca-Cola. Le personnage est devenu encore plus célèbre pendant la Seconde Guerre Mondiale.

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Les origines et traditions de Noël #2

    • mangoandshamallow dit :

      J’aime aussi Noel pour des raisons que nous sommes nombreux à partager : se retrouver en famille, manger des plats et pâtisseries typiques de cette période, se plonger dans une ambiance féerique qui nous change un peu les idées (on n’oublie pas l’actualité mais une bonne dose de douceur fait chaud au cœur).

      Paradoxalement, c’est aussi une fête empreint de tristesse puisqu’il y a des gens qui se retrouvent seuls (ils le sont le reste de l’année, je précise !) pour des raisons diverses et variées et d’autres qui n’ont pas les moyens de fêter correctement Noel. On fonce aussi tête baissée dans les pièges tendus par le marketing. J’en suis consciente mais c’est comme ça …

      Je suis ravie que mon article t’ait plu et surtout, félicitations pour vos projets personnels ! 🙂 Je partage en ce moment la même joie que toi puisque mon chéri m’a demandé en mariage le jour de mon anniversaire. C’est prévu pour 2018 ! 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s