Comment prendre soin de ses cheveux ?

Le sport a des bienfaits sur la santé et la silhouette mais pratiquer une activité physique régulière n’est pas le secret d’une chevelure de rêve. L’exercice physique en lui-même n’est pas nocif pour les cheveux. La transpiration, les frottements, le manque d’entretien et la coiffure sont en revanche responsables de la détérioration des tiges capillaires. J’ai décidé d’aborder le sujet avec vous parce qu’en faisant régulièrement du sport depuis plus de trois ans et en portant de longs cheveux bouclés, je pense avoir trouvé une routine qui me convient et m’a permis de limiter les dégâts. Les coiffeurs n’approuveraient peut-être pas mes méthodes mais je n’ai pas encore trouvé de meilleures solutions pour éviter les mauvaises surprises.

A quoi devons-nous faire attention pour garder une chevelure saine ? La transpiration est sans conteste l’ennemi numéro 1. Elle contient des sels minéraux (potassium, calcium et magnésium) qui active la circulation sanguine et facilite la pousse des cheveux mais libère du sel qui les assèche. Elle s’accumule aussi sur le cuir chevelu en l’empêchant d’évacuer le sébum et éliminer les impuretés. Si vous n’y prenez pas garde, la transpiration peut accélérer la chute des cheveux, en sachant que les hommes sont les premiers concernés.

Tous les coiffeurs sensés ne cessent de répéter qu’il n’est pas nécessaire de les laver après chaque séance de sport, surtout pour ceux qui en font tous les jours. Or, je me révèle incapable de suivre ce judicieux conseil pour la simple raison que ma chevelure devient indomptable après l’effort. Je ne peux pas non plus passer un peigne fin dans mes cheveux sans hurler de douleur et toutes ces raisons me contraignent alors à les laver quotidiennement. J’ai pourtant trouvé une alternative plutôt judicieuse pour venir à bout des frisottis et nœuds récalcitrants sans pour autant fragiliser mon cuir chevelu. Je ne jure donc plus que par les low-poo qui, en ne contenant pas de tensio-actifs moussants, respectent davantage la fibre capillaire.

J’avais aussi adopté le shampoing sec mais cette époque est révolue depuis que je me suis rendue compte que mes boucles avaient perdu en souplesse et en brillance. Il ne fait que fixer la transpiration en provoquant l’apparition d’autres résidus qui obstruent les pores du cuir chevelu. Il permet de rafraîchir la coiffure mais détériore la santé des cheveux sur le long terme.

Vous êtes nombreuses à utiliser des bandeaux bien larges pour dégager le visage et éviter que la sueur ne vous tombe dans les yeux. Seulement, ils absorbent tellement la transpiration qu’ils créent un terrain favorable à la prolifération des bactéries. Il est alors indispensable de les laver le plus régulièrement possible (l’idéal serait de les mettre à la machine à laver après chaque séance de sport) et de se tourner vers des matières « respirantes » qui sont incontestablement plus hygiéniques.

Le port de la casquette est particulièrement recommandé si vous êtes exposés au soleil mais si elle n’est pas nécessaire, mieux vaut la retirer pour éviter les mauvaises surprises. La transpiration ne s’évacuant pas du cuir chevelu, elle aura surtout pour effet de favoriser la chute des cheveux. A moins d’arborer une coupe courte, il est impossible de faire du sport avec les cheveux lâchés. Or, les modèles d’élastiques disposant d’une petite plaque métallique cassent la fibre capillaire au moment de les retirer pour détacher la chevelure. Mieux vaut miser sur les élastiques simples ou les chouchous afin de limiter les dégâts.

Les filles qui ont les cheveux bouclés savent à quel point il ne sont pas faciles à dompter et leur croissance en torsade les rend aussi plus secs et fragiles. Ils se déshydratent, notamment au niveau des boucles, où les écailles s’ouvrent plus facilement et laissent échapper eau et nutriments. On se tourne alors vers les formules concentrées en lipides (beurre de karité et huiles végétales) qui en imprégnant la fibre, la rendent plus élastique, résistante et brillante. Le cheveu frisé renvoie effectivement moins bien la lumière et semble, par effet d’optique, plus terne.

Je mise donc tout sur une routine beauté nourrissante en massant l’huile de noix de coco sur les longueurs pour faciliter la pénétration de ses agents hydratants. Je laisse agir 30 à 40 minutes, rince soigneusement mes cheveux avant de faire deux shampoings (le premier pour nettoyer le cuir chevelu, le second pour laver les longueurs ). Je ne peux pas faire l’impasse sur le démêlant, sous peine de me retrouver avec des paquets de nœuds sur la tête. Le protocole est bien rodé puisque je pars toujours des pointes avant de remonter vers les racines. J’évite d’utiliser la brosse qui abîme les fibres et casse les boucles et ne me sers donc que de mes doigts pour étendre le produit sur toute la chevelure.

Quels conseils et astuces souhaiteriez-vous partager ?

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Comment prendre soin de ses cheveux ?

    • mangoandshamallow dit :

      Le lisseur est un désastre pour les cheveux s’il est régulièrement utilisé. On reconnaît les filles qui en abusent : leurs cheveux sont statiques et ressemblent parfois à du foin. Tu ne regretteras pas d’avoir opté pour « une solution plus douce » 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s