Transplaner au Making Of Harry Potter

DSCN2359

Je ne pouvais pas ne pas partager avec vous une des visites qui m’a le plus marquée lors de mon voyage à Londres : celle du studio du Making Of Harry Potter. J’ai décidé de ne pas poster toutes les photos parce qu’elles sont beaucoup trop nombreuses et que je ne souhaite pas non plus tout vous dévoiler pour ne pas vous gâcher la surprise d’une éventuelle visite. En somme, si vous avez prévu d’y aller prochainement, je vous conseille de ne pas lire tout l’article (je suis consciente que la tentation peut être grande 😉 ) mais de vous contenter plutôt de regarder les photos pour vous donner peut-être encore plus envie de vous y rendre. Si la visite du Making Of Harry Potter n’est pas prévue dans votre agenda, vous pouvez continuer votre lecture sans appréhension et enfourcher votre balai car nous nous envolons pour l’univers magique de Harry Potter. Vous avez aussi la possibilité de transplaner si, comme mon copain, vous avez le mal des transports 😉

En ce qui concerne le côté pratique, il faut impérativement acheter ses billets en avance pour pouvoir visiter le studio, notamment par le biais du site officiel de la Warner Bros (toutes les informations sont en français pour ceux qui ne connaissent pas ou sont un peu fâchés avec la langue de Shakespeare). Je vous recommande d’ailleurs de ne pas attendre le dernier moment car les sessions de visites sont souvent complètes 1 à 3 semaines à l’avance, notamment pendant les vacances scolaires et les périodes festives comme Halloween et Noël. En ce qui nous concerne, nous avons pris nos billets 10 jours avant pour s’y rendre un jeudi et tout était déjà presque plein (et c’était au mois de mai !).

Qu’importe l’heure que vous choisissez, il faut s’attendre à faire la queue à l’entrée mais l’organisation est bien rodée. Le personnel fixant un nombre de visiteurs limités par jour et heure, nous pouvons effectivement prendre des photos sans être bousculés et ne pas attendre 3h pour découvrir chaque élément de décor.

Vous le savez peut-être déjà mais les studios du Making Of Harry Potter ne sont pas situés à Londres. Vous pouvez soit prendre le bus soit opter pour le train et la navette pour vous y rendre. Nous avons préféré prendre le train et pour cela, rendez-vous à la gare de London Euston  pour acheter des billets aller-retour à destination de Watford Junction et chercher sur le tableau d’affichage un train qui dessert peu de stations. Il ne manque effectivement pas de trains pour vous mener à Watford Junction mais certains comptant un nombre interminable d’arrêts, vous mettrez malheureusement 1h avant d’arriver à destination au lieu des 20 minutes prévus ! Une fois arrivés à Watford Junction, vous ne pourrez pas manquer l’arrêt de bus devant lequel s’arrêtent les navettes vous conduisant au studio. Il y en a toutes les 10 minutes et le billet aller-retour coûte 2 pounds.

DSCN2382

DSCN2367

DSCN2379

DSCN2380

DSCN2409

DSCN2386

Une fois que vous êtes arrivés, la magie peut commencer. Harry Potter a bercé mon enfance et ma pré-adolescence (surtout les livres) et j’avais donc très envie de découvrir les coulisses de la création des films. Ces derniers m’ont moins passionnée que les romans mais je dois reconnaître que le travail réalisé par l’équipe des films est époustouflant pour leur sens du détail.

DSCN2403

DSCN2417

DSCN2419

DSCN2424

DSCN2437

DSCN2450

Les décors sont naturellement ce qui impressionnent le plus et en quelques heures, je me suis retrouvée plongée dans l’univers de Harry Potter en marchant dans la grande salle, jetant un regard impudique dans le dortoir de Gryffondor, s’amusant à déchiffrer les flacons que renferment la salle des potions … Tous les décors ont été travaillés avec ingéniosité, aucun ne m’a laissée de marbre (mon copain m’a même dit que j’avais les yeux grands ouverts comme ceux d’une gamine découvrant ses cadeaux au pied du sapin de Noël) mais je suis restée bouche bée en passant dans le Chemin de Traverse.

DSCN2461

DSCN2466

DSCN2472

DSCN2477

DSCN2479

Au fur et à mesure qu’on avance dans la visite, on découvre les costumes des personnages, notamment ceux du bal des Ecoles pour le tournoi des 3 sorciers (Harry Potter et la Coupe de Feu) et les astuces que l’équipe a utilisées pour faire vivre les éléments magiques comme les tableaux animés et les balais volants. Je préfère d’ailleurs ne pas vous en dire plus pour laisser libre cours à votre imagination 🙂

DSCN2544

DSCN2550

DSCN2551

La visite s’achève (presque) sur l’impressionnante maquette du château de Poudlard. Ils la font évoluer au fil des saisons et quand viennent les beaux jours, la neige « fond » pour faire apparaître pelouse et rochers. On peut aussi admirer Poudlard sous différentes lumières en fonction des moments de la journée. On finit la visite par la boutique des baguettes magiques soigneusement rangées sur des étagères atteignant le plafond et la VRAIE boutique de souvenirs dans laquelle il est impossible de ne pas craquer.

DSCN2556.JPG

DSCN2564

Je parle beaucoup de magie mais la visite du Making Of Harry Potter a surtout pour objectif de nous faire voir en VRAI les décors et nous informer sur les mille et unes techniques et astuces qui ont permis à la production de faire vivre sur grand écran l’univers de J.K Rowling. J’ai mis un peu plus de temps que la moyenne à regarder les films car m’étant recréée le monde de Harry Potter à ma manière, je ne voulais pas que ma vision soit influencée par la représentation qu’en avait fait le cinéma.

Je ne regrette pas d’avoir vu les films car ils m’ont beaucoup plu mais je dois reconnaître que l’inévitable s’est produit : mon imagination fertile à propos des romans s’est envolée pour laisser place aux images des films. J’avais imaginé que Harry était plus beau (je ne dis pas que Daniel Radcliffe est un laideron mais il rend le personnage moins charismatique que dans mes souvenirs d’enfant), Ron moins grimacier et Hermione beaucoup moins jolie (elle n’est pas décrite à son avantage dans les premiers tomes alors qu’Emma Watson était déjà mimi comme tout ). Ne vous attendez donc pas à voir un parc d’attractions mais bel et bien un « behind the scene » qui est susceptible pour certains de briser un peu la magie qui fait tant le charme du récit.

DSCN2508

Alors, est-ce que la visite vaut VRAIMENT le détour ? Je répondrai sans hésiter que c’est le cas, ne serait-ce que pour revivre les films à travers les décors et les petits détails auxquels on ne pense pas avant d’entrer dans le Making Of. Ils ont effectivement pensé à tout : les journaux, les bonbons, les aliments (vous pourrez même goûter la Bière au Beurre), les manuels scolaires … Comment voulez-vous que les fans de Harry Potter ne rêvent pas devant un tel spectacle ? 😀

En tout cas, cela fera bientôt 3 ans (en octobre) que j’ai terminé mes études et j’attends encore ma lettre d’admission à Poudlard. Pas vous ? 😉

 




 

 

Publicités

5 réflexions sur “Transplaner au Making Of Harry Potter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s