Rome en 10 clichés

La vie est belle à Rome et il suffit d’un coup d’œil sur la ville, du haut du Capitole, pour saisir les différents visages de cette métropole méditerranéenne et en retracer l’histoire. Les rues de la Ville Éternelle sont aussi bordées de palais aux cours ombragées et aux terrasses fleuries, de cafés et de trattorie animés, où au milieu des habitants, évoluent le monde des touristes ( il y en a vraiment beaucoup en été, ce n’est pas un mythe !) et celui de la politique, de l’art et du cinéma (qui, à Rome, a sa propre capitale à Cinecitta, le Hollywood italien). Seulement, ce sont dans les quartiers comme Saint-Laurent ou le Trastevere, sur les places et les marchés que nous nous immergeons dans le mode de vie des Romains. J’ai visité Rome pour la première fois l’été dernier et j’ai tellement aimé cette ville que j’ai sélectionné pour vous 10 clichés des endroits et monuments que j’ai préférés et qui s’inscrivent aussi dans l’imaginaire collectif. Il m’a d’ailleurs été difficile de n’en sélectionner que ce nombre 🙂

DSCN1297

  • Le Colisée

Certains monuments ont une telle réputation qu’on s’attend forcément à voir quelque chose de grandiose et le Colisée est effectivement LE lieu incontournable à ne surtout pas manquer lors d’un séjour à Rome (peu importe sa durée). Il est magnifique et imposant parce qu’il est tout simplement le plus grand amphithéâtre jamais construit dans la Ville Éternelle. Érigé à l’époque de la dynastie des Flaviens, il symbolisait la gloire de Rome et était appelé Amphiteatrum Flavium. Le nom de Colisée lui a seulement été attribué au Moyen-Age. A l’époque romaine, plusieurs genres de spectacles étaient donnés au Colisée : les combats entre gladiateurs, ceux avec des animaux féroces et les fameuses naumachies qui représentaient des batailles navales à l’intérieur des amphithéâtres. On ignore encore comment les Romains réussissaient à les remplir d’eau, même si des recherches récentes menées sur les fondations du Colisée ont permis de ramener au jour un système de canaux qui servaient certainement à acheminer l’eau dans l’arène et à l’en faire défluer. Le spectacle devait être vraiment impressionnant mais la Rome Antique ne se souciait guère des ses participants qui, en raison du caractère sanglant de ce genre d’événement, étaient souvent des condamnés à mort.

J’ai beaucoup appris pendant la visite guidée du Colisée car nous avons eu la chance de tomber sur une guide qui n’était pas avare en anecdotes et maîtrisait parfaitement le français. En revanche, ce monument attirant une foule impressionnante de touristes, je vous conseille vivement de vous procurer le Roma Pass qui vous permettra de ne pas attendre pendant deux heures. Croyez-moi, le Colisée est LE rendez-vous à ne pas manquer ! 😉

DSCN1717

  • Le forum romain

Je reconnais que je suis passionnée par les civilisations antiques mais il n’est pas nécessaire d’être adepte de l’époque des empereurs romains et des vieilles pierres pour être impressionné par le forum romain. Il n’y a certes plus grand-chose (c’est un peu la caractéristique principale des ruines 😉 ) mais c’est justement l’occasion de laisser jouer son imagination. A l’époque d’Auguste, il avait atteint une telle dimension qu’il est devenu le centre principal de la vie civile, religieuse et commerciale de Rome. Il a subi quelques invasions avant de tomber complètement dans l’oubli dans les siècles suivants. Ce n’est qu’au début du XIXème siècle que ces campagnes de fouilles ont été entrepris pour dévoiler les ruines du forum romain et restituer leurs précieux témoignages. Je vous conseille d’ailleurs de vous munir d’un guide pour vous repérer et mieux comprendre ce que vous regardez. Le forum est un ensemble de ruines à ciel ouvert assez impressionnant et il est difficile d’identifier les monuments qui le composaient sans se référer à un guide.

DSCN1387

  • Le Panthéon

Le Panthéon de Rome est l’un des plus extraordinaires monuments de l’Antiquité romaine en raison de son excellent état de conservation et de son architecture remarquable qui a servi de modèle à de nombreux édifices néoclassiques de par le monde (le Panthéon de Paris en est un exemple). Nous ne pouvons d’ailleurs qu’être impressionnés par son imposante coupole qui l’a rendu si célèbre. A l’époque de la Rome antique, ce monument a servi de temple voué au culte de tous les dieux. La Renaissance en a fait un tombeau avant qu’il ne devienne une église à l’heure actuelle.

DSCN1570

  • Le château Saint-Ange

je n’en avais jamais entendu parler avant de venir à Rome alors que ce monument est une merveille. Il s’agit d’un château-fort massif qui situé à côté du Tibre, était à l’origine le mausolée de l’empereur Hadrien. Il est ensuite devenu prison d’état jusqu’en 1901 avant d’être aménagé comme forteresse. L’intérieur du monument et la vue extérieure depuis les berges du Tibre valent vraiment le coup d’œil.

DSCN1620

  • Le parc de la villa Borghese

La parc paysager de la villa Borghèse est une sorte de Central Park romain et c’est dans cet endroit idyllique que nous avons choisi de le visiter en courant. En tant qu’adeptes du running, c’était pour nous le lieu idéal mais c’est aussi très agréable d’y flâner en amoureux. Hors de question de courir comme à notre habitude, à 12 km/h. On a plus trottiné que couru pour bien profiter des lieux. Je peux vous assurer que nous n’avons pas été déçus 🙂 Le parc est célèbre pour son jardin du lac. Sur l’îlot au milieu du lac artificiel se détache un petit temple, connu sous le nom de temple d’Esculape. En continuant le parcours le long des belles allées, on arrive à la place de Sienne, imaginée en forme d’amphithéâtre accueillant en mai la plus grande manifestation équestre de Rome. On a aussi dégusté les meilleurs smoothies que j’ai goûtés au Cinecaffé. Il est situé juste en face de la Casa del cinema qui propose des projections de documentaires, court-métrages, films indépendants et classiques d’art et d’essai en plein air. Notre seul regret ? Ne pas avoir pu visiter la villa Borghèse. On ne savait pas qu’il était indispensable de réserver longtemps à l’avance.

DSCN1449

  • Le Trastevere

Il est sans aucun doute l’un des quartiers les plus beaux et les plus animés de Rome. J’ai adoré ses ruelles colorées et son cadre pittoresque caractérisé par la splendide église Sainte-Marie de Trastevere, ses trattorie, pubs, petits commerces et marchés. Le quartier est aussi très sympa à visiter en soirée lorsque les marchands ambulants s’installent et que les bars débordent dans la rue. Depuis le Janicule, il est aussi possible de profiter d’une vue panoramique de Rome.

Vue st pierre rome

  • La vue sur le Vatican depuis la basilique Saint-Pierre

Saviez-vous qu’il était possible de monter au sommet de la basilique ? Il n’y a pas meilleure récompense que cette vue sur Rome avec en prime, la possibilité d’admirer la structure de la place Saint-Pierre. Elle est d’ailleurs érigée en partie sur un cirque antique dont il reste un témoignage, l’obélisque Vatican, transporté ici en 37 ap.J-C d’Alexandrie d’Egypte.

  • La fontaine de Trévi

Elle était en rénovation l’été dernier et en raison de tous les échafaudages (cette photo n’a donc pas été prise avec mon appareil), nous n’avons pas pu admirer toute la beauté d’un des plus célèbres édifices romains immortalisé dans la Dolce Vita de Fellini. La fontaine représente Neptune dans un char en forme de coquillage tiré par des tritons et deux chevaux marins, l’un sauvage l’autre docile, qui symbolisent les humeurs de la mer. A cause des travaux, il était impossible aux touristes de suivre le fameux rite de la pièce de monnaie.

DSCN1402

  • La place Navone

La véritable attraction de cette place artistique est la fontaine des Quatre Fleuves (le Danube, le Gange, le Nil et le Rio de la Plata ), un chef d’oeuvre de Bernin qui a l’époque, lui a valu la protection du pape Innocent X. Les statues sont disposées autour d’un rocher au-dessus duquel se dresse un obélisque provenant du cirque de Maxence. Dans l’alignement de cette fontaine, on peut aussi admirer la fontaine du Maure et celle de Neptune. Non loin de là se trouve la pittoresque place Campo de’Fiori.

  • Le Capitole

Située sur l’une des sept collines de Rome, la place du Capitole a été le cœur religieux et politique de Rome. Son rôle politique a été conservé puisqu’il est devenu le siège gouvernemental de la ville. L’escalier est entouré des imposantes statues antiques de Castor et Polux et au centre de cette place majestueuse trône celle de Marc-Auréle qui a pendant longtemps été confondue avec celle de Constantin, le premier empereur chrétien. Cette confusion a tout de même permis à la statue d’échapper à la destruction. Je vous recommande aussi les musées du palais neuf et du palais des conservateurs qui abritent entre autres la statue mythique de la louve allaitant Romulus et Remus, les deux frères qui seraient à l’origine de la fondation de Rome (selon la mythologie bien sûr !).

Publicités

3 réflexions sur “Rome en 10 clichés

  1. mangoandshamallow dit :

    On y retournera sûrement mais pas en été parce qu’il faisait vraiment trop chaud (45°c en moyenne tous les jours). Je sais que l’été 2015 était une exception mais je n’ai appris que plus tard qu’il valait mieux ne pas visiter Rome au mois d’août. En tout cas, on a adoré et on ne manquera pas d’y revenir pour visiter ce qu’on n’a pas eu le temps de faire 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s