Quelques alternatives naturelles au sucre raffiné

Je n’achète plus de sucre blanc depuis quelques années car il est tellement raffiné qu’il ne contient presque plus que du saccharose, des calories « vides » sans intérêt nutritionnel mais particulièrement addictives. Il a aussi un indice glycémique très élevé et se libère directement dans l’organisme, générant ainsi des pics d’insuline et une prolifération de bactéries qui n’est pas vraiment saine dans notre bouche et nos intestins. Ma flore intestinale étant plutôt fragile, j’ai progressivement ralenti ma consommation de sucre. Aujourd’hui, je n’en consomme plus qu’en petite quantité et en optant uniquement pour certaines alternatives naturelles au sucre blanc.

Dans mes placards, il y a toujours 3 ou 4 sortes de produits pour varier les plaisirs et bénéficier des bienfaits de chacun. En revanche, je tiens à préciser que malgré leur réputation « healthy » et leur incroyable côte de popularité auprès des personnes qui ont décidé de bannir le sucre blanc, ils restent à consommer avec modération. Nous devrions normalement nous contenter du sucre contenu dans les fruits frais. Le reste n’est en réalité que superflu. Je pense que notre société, qui a tendance à consommer quotidiennement trop de sucre (et de sel), est un peu saturée de ses excès et n’est pas toujours capable de se satisfaire de la simplicité (prendre une collation à base de fruits secs et d’une compote sans sucre par exemple). Rassurez-vous, vous ne risquez pas de prendre du poids en dégustant des pancakes au sirop d’érable une fois par mois, surtout si vous avez une alimentation saine le reste du temps et que vous pratiquez une activité physique. Tout est encore une question d’équilibre.

Tout en restant raisonnables (soyons aussi réalistes, nous avons beau réduire considérablement notre consommation de sucre, il est très difficile de le supprimer TOTALEMENT de notre alimentation !), je trouve aussi qu’il est plus prudent de varier autant que possible les différentes alternatives : ne jurer que par le miel ou tout sucrer au sirop d’agave est finalement aussi réducteur que de s’en tenir au sucre blanc, même si ça a l’air moins néfaste pour la santé. De plus, certains produits sont assez nouveaux sur le marché et c’est une raison supplémentaire pour les consommer avec modération.

  • Le miel (Indice glycémique 50-55)

C’est mon chouchou. J’ai une préférence pour le miel de châtaignier qui me séduit depuis très longtemps pour sa saveur corsée et boisée. Quand le miel est cru et de qualité (fuyez les miels industriels qui en étant pasteurisés, ont perdu leurs bienfaits), il regorge d’oligo-éléments et de propriétés très intéressantes pour la santé (antiseptique, antibactérien, cicatrisant ..). Le miel est bien meilleur sur le plan nutritionnel que le sucre mais en contenant du glucose et du fructose, l’organisme l’assimile encore plus rapidement que le sucre blanc. Le miel contient aussi plus d’eau que le sucre et c’est pour cette raison qu’il reste moins calorique.

  • Le sirop d’érable (Indice glycémique 65)

Je l’adore tartiné sur des crêpes ou des pancakes pour un petit-déjeuner gourmand et consistant. Il a un indice glycémique moins élevé que le sucre blanc et possède aussi de nombreux oligo-éléments (fer, magnésium, manganèse, zinc…). Choisissez-le 100% pur et d’origine biologique. La couleur du sirop d’érable est davantage une affaire de goût que de qualité. En ce qui me concerne, j’ai une nette préférence pour les sirops plus foncés en raison de leur saveur caramélisée.

  • Le sirop d’agave

Il a envahi les rayons depuis plusieurs années mais il faut le consommer avec grande modération. En effet, suivant les modes de fabrication, son indice glycémique peut varier de 55 à 90, soit autant que le sucre blanc, mais ne vous attendez pas à lire cette information sur l’étiquette ! Sa forte teneur en fructose peut être néfaste pour le foie et le pancréas mais comme tout, il est sans danger s’il n’est pas consommé régulièrement. Sa texture fluide et son goût neutre sont toutefois idéales pour de nombreuses préparations.

  • Le sucre de coco (Indice glycémique 25)

Fort d’un indice glycémique très bas, le sucre de coco est lui aussi riche en oligo-éléments. Je raffole de son petit goût caramélisé, même s’il n’a rien à voir avec la saveur de la noix de coco. De plus, contrairement aux autres sucres, de betterave, de sucre de canne et d’agave, sa production est plus écologique puisque rien n’est détruit pour le fabriquer.

  • Le rapadura (Indice glycémique 70)

Issu du séchage du jus de canne, le rapadura est un sucre qui n’a pas subi de raffinement. Il a donc conservé tous ses nutriments et en étant très riche en fer et autres minéraux, il est moins susceptible de provoquer des caries que le sucre blanc. Attention à ne pas le confondre avec le sucre roux ou de canne que l’on trouve dans les supermarchés car ceux-ci ne sont en réalité que des cristaux constitués de sucre blanc colorés au caramel ou à la mélasse.

Il existe d’autres alternatives naturelles au sucre raffiné mais je ne les ai pas toutes goûtées. Je n’ai aussi pas évoqué la stévia car je n’aime pas du tout son arrière goût de réglisse. Pour les amateurs, sachez qu’elle a un indice glycémique si bas qu’elle ne risque pas de fragiliser la flore intestinale.

Utilisez-vous certains de ces produits ?

Lesquels préférez-vous?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s