[Zoom] Le charme discret de l’intestin, Giulia Enders

« Avoir la peur au ventre, savoir ce que quelqu’un a dans le ventre, avoir le ventre creux … ». Nombreuses sont les expressions qui attestent de l’importance de cette partie du corps et parmi nos organes digestifs, l’intestin est le plus complexe. Étroitement relié au cerveau, à tel point qu’on le qualifie de « deuxième cerveau », il possède plus de cent mille neurones, sécrète une bonne vingtaine de neurotransmetteurs (les mêmes que ceux du cerveau), produit jusqu’à 70%  des cellules immunitaires de l’organisme ainsi que des bactéries.

L’intestin communique en permanence avec notre cerveau car lorsque nous mangeons par exemple un aliment avarié, le système nerveux de l’intestin informe le cerveau du danger et ce dernier lui ordonne d’arrêter de digérer, en générant des nausées et douleurs abdominales ayant pour but de protéger l’organisme.

En réalité, quand l’intestin va mal, notre corps ne s’en porte guère mieux. Des études assez récentes ont prouvé que l’intestin produit un grand nombre de cellules immunitaires et s’avère aussi être à l’origine de nombreux troubles émotionnels. Etant de nature anxieuse, il m’arrive souvent d’avoir mal au ventre car je stresse « pour un oui ou pour un non » (et encore, je trouve que je me suis calmée) et c’est pour cette raison que je me suis donc tout naturellement orientée vers ce livre qui m’a conforté dans ce que je pensais : mon stress (quasi) quotidien a des conséquences néfastes sur la santé de mon intestin. Néanmoins, on y apprend tellement d’autres choses que je ne pouvais pas faire l’impasse sur ce livre qui est devenu un vrai coup de cœur.

Un livre sur les organes, ça peut paraître un peu farfelu et austère mais « Le charme discret de l’intestin », succès surprise en librairie, s’est vendu à pas moins d’un million d’exemplaires en Allemagne. L’auteure, Giulia Enders, est un jeune doctorante spécialisée en gastro-entérologie. Son fort intérêt pour cet organe si mal aimé lui est venu suite à de petits problèmes de santé qui se sont révélés être les conséquences d’un régime alimentaire mal adapté. Après avoir remis en question sa façon de manger, les plaques rouges qui étaient apparues sur ses jambes ont disparu et c’est à la suite de cette mésaventure que Giulia a décidé de suivre des études de médecine et  choisir cette spécialité.

Pourquoi certains d’entre nous ne supportent pas le gluten, le lactose, le fructose ? Tout est expliqué dans ce livre et on y apprend par exemple que le gluten agit comme un léger poison sur notre organisme. Giulia Enders retrace tout le parcours d’une bouchée de gâteau dans notre tube digestif et il s’agit d’un sacré voyage ! Un voyage au cœur du fonctionnement des différents organes qui le composent, expliqué de manière détaillé et scientifique tout en étant accessible à tous. Le livre est illustré par la sœur de Giulia qui est diplômée des Beaux-Arts. Les dessins sont drôles, un peu enfantins mais participent à faire comprendre encore plus facilement les propos de l’auteure.

Je n’avais encore jamais lu d’ouvrages sur ce sujet mais malgré le fait que je n’ai pas d’autres éléments de comparaison, je reconnais tout de même que « Le charme discret de l’intestin » m’a passionné. Il m’a permis de mieux comprendre comment fonctionne le tube digestif mais j’ai aussi ressenti une immense gratitude envers cette formidable « machine », si bien programmée pour « nous faciliter la vie » (à part quand il y a des dysfonctionnements, cela va de soi ..). C’est incroyable et pourtant, tellement vrai !

Je ne peux que recommander ce livre instructif au ton humoristique qui change pour toujours le regard de ses lecteurs sur la digestion et … cet organe si peu glamour.

FiveStars

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s