Comment je suis devenue accro au sport

Je n’ai pas toujours été sportive alors j’ai pensé à un post « confessions ». Un article où je vous parlerais de mon expérience de sportive et de mon passé de non-sportive.

J’ai toujours été « la grande perche » de l’école. A 12 ans, j’essayais de cacher mon mètre 68 et ma poitrine généreuse avec des vêtements bien trop amples pour moi car j’étais aussi très mince. J’étais voûtée, je ne me sentais pas à l’aise dans ce corps « trop femme ». J’ai pourtant fait 8 ans de danse classique et 6 de modern-jazz. Je m’épanouissais dans cette activité que j’ai malheureusement dû abandonner du jour au lendemain suite à une blessure au genou. Je n’avais alors plus le goût de reprendre le sport et j’ai attendu quelques années avant de m’inscrire dans un centre équestre. Je me rappelle de l’air abattu de ma monitrice d’équitation lorsqu’elle me voyait diriger tant bien que mal un cheval qui avait décidé de n’en faire qu’à sa tête. Je me dis qu’avec le recul, je manquais sûrement d’assurance à l’époque pour faire de l’équitation … Cette expérience m’a découragée et pendant longtemps, je n’ai plus fait de sport en dehors des cours d’EPS. Les années ont passé, mon corps a changé et j’ai décidé qu’il était temps de me reprendre en main !

Le déclic 

En intégrant l’université, j’ai adopté un régime alimentaire anarchique. Je me servais de généreuses portions de frites qui avaient baigné dans l’huile, ne passais jamais à côté d’un dessert gourmand, allais souvent au restaurant avec mes amis … Tous ces excès ont transformé progressivement ma silhouette et la fille mince que j’avais toujours été s’est retrouvée avec 15 kg supplémentaires. J’ai mis un peu de temps à réaliser mais c’est en regardant une photo de moi lors d’un repas de famille que j’ai compris qu’il fallait que j’agisse.

La découverte du fitness

En avril 2013, je me suis inscrite dans une salle de fitness. J’ai découvert les cours collectifs de Fitness Les Mills™. J’ai tout de suite accroché avec le concept ! Mon premier cours de Body Attack a été une révélation. Je n’avais jamais autant souffert que lors de cette première séance. Mes poumons suffoquaient, mon corps tremblait de douleur … Mais je me sentais enfin vivre. J’avais envie d’y retourner pour me défouler à nouveau. Au bout de quelques temps, mes deux séances de fitness hebdomadaires ne me suffisaient plus. J’avais envie de me tonifier, de sculpter ce corps que j’apprenais enfin à découvrir. Je me suis alors lancée dans à peu près tous les cours Les Mills™ proposés par ma salle de fitness. A la fin de chaque cours, j’étais épuisée, et j’avais la sensation d’avoir bien travaillé. A l’époque, j’avais 24 ans.

Aujourd’hui … 

A 27 ans, je suis toujours aussi adepte des cours Les Mills™ et vais régulièrement à la salle de fitness, après avoir passé la journée au travail. Mon métier suscite souvent de la pression et je considère le sport comme ma bouffée d’oxygène. Contrairement à mes débuts, je m’entraîne aussi seule. J’adore me créer des petits circuits d’entraînement qui « m’en font baver ». J’ai  aussi fait du Swiss Ball mon accessoire préféré pour réaliser des exercices de Pilates dans mon salon. En mai 2014, je me suis lancée dans la pratique de la course à pied. Les progrès ont été rapides. Je suis passée de mes débuts d’une course de 3 km en une demi-heure à un trail en montagne de 15 km en 1H18 l’été dernier. En septembre dernier, j’ai découvert le CrossFit. J’y ai pris rapidement goût mais en raison de l’intensité de cette activité, je ne la pratique que trois fois par mois mais elle est particulièrement intéressante pour sa complémentarité avec la course à pied et le fitness.

Le sport est devenu un art de vivre. Je suis bigorexe pour certains ou très sportive pour les autres. Ma silhouette s’est considérablement transformée. Je mesure 1,72 m et je suis passée en deux ans et demi, de 72 à 53 kg. J’ai beaucoup minci mais cette reprise en main s’est faite de manière saine en remettant totalement en question mon régime alimentaire et en faisant du sport. Une métamorphose dont je suis fière mais qui m’a valu de nombreuses critiques. En combinant le cardio et le renforcement musculaire, mon corps s’est affiné et tonifié. Mes muscles se sont progressivement dessinés.

On peut dire aujourd’hui que je suis une jeune femme mince et tonique mais je n’ai pas non plus le corps de liane de Gisèle Bündchen photoshopé (à moins que vous n’ayez passé de nombreuses années sur Tatooine, qui ignore encore que les magazines nous vendent du rêve ?). Et c’est tout ce que vous saurez de moi car je ne suis pas une adepte de la mode « Fitspo ». A vrai dire, les photos de ces filles qui s’affichent quotidiennement en brassière et mini-short sur les comptes Instagram m’exaspèrent un peu. Vous ne verrez ainsi jamais de photos de mon ventre ou de mon postérieur sur le blog car si ça ne vous dérange pas, je préfère que ces parties de mon anatomie ne soient visibles que dans ma sphère privée 😉

Pour résumer 

Je n’ai pas toujours été sportive. C’est la découverte de la bonne activité au bon moment de ma vie, qui m’a permis d’apprendre à aimer le sport. J’ai gagné en assurance et aborde les problèmes difficiles avec plus de sérénité.

Maintenant, j’ai hâte de vous lire … 🙂

Quel est votre parcours sportif ? Quelle relation entretenez-vous avec le sport ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s